patricia royet podologue
patricia royet podologue

 

PUBLICATION DANS LA REVUE DU PODOLOGUE éditions Elsevier Masson en 2007 : "Conséquences de la chimiothérapie sur les ongles du pied"

 

 

 

 

    CONSEILS ET PREPARATION PODOLOGIQUE DU COUREUR A PIED

 

 

BILAN PODOLOGIQUE DU COUREUR A PIED

 

Tous les coureurs à pied le savent bien, une bonne préparation physique et médicale est indispensable pour aller au bout de leur objectif.

Dans cette optique, il est important de ne pas négliger certains points tels qu'une prise en charge podologique pour éviter d'être à la merci d'une blessure qui peut conduire à l'abandon.

 

Cette démarche est d'autant plus nécessaire pour une course comme le Marathon des Sables, course de 224 kms sur cinq étapes dans le sable brûlant du Sahara sud-marocain.

 

Ma propre expérience comme podologue dans cette aventure m'a permis de constater que sur les

1 000 concurrents sur le marathon, 30% seulement avaient leurs chaussures munies d'orthèses running. Alors que les semelles permettent de répartir les pressions et d'absorber les ondes de choc pour prévenir toute pathologie liée aux impacts répétés.

 

La démarche de consulter un podologue pour tout coureur régulier devrait être réalisée au moins une fois pour permettre de faire un point précis sur ces troubles statiques et dynamiques et d'évaluer leurs conséquences sur sa pratique sportive.

 

La plate forme d'analyse podométrique permet dans un premier temps de visualiser surtout les pressions plantaires, et de mettre en évidence les hyper-appuis qu'il faudra impérativement décharger pour éviter l'apparition de phlyctènes (ampoules) pendant la course.

Ces ampoules restant l'handicap majeur durant la course .

 

 

 

 

Image podométrique


 

 

 

 

Le podologue permet également de décomposer les différentes phases du pas et d'obtenir certaines données intéressantes telles que le temps d'impact au sol de chacune d'elles ou le calcul de la ligne de poussée qui apporte des indications précises sur le caractère pronateur ou supinateur de la foulée.

 

 

Êtes-vous pronateur, neutre ou supinateur ?


 

 

 

 

 

 

La chaussure de running est aussi un allié précieux qui, à elle, seule, peut suffire à corriger ou soulager après le bilan du podologue. 

 

Il est donc important, de choisir une paire de running bien adaptée et de décider ensuite avec le podologue si le port de semelles plantaires reste nécessaire.

Les fabricants font preuve d'esprit de recherche et de dynamisme pour proposer des modèles pour chaque type de coureurs et chaque type de courses.

 

On trouve ainsi des chaussures :

  • pour foulées universelles

  • à contrôle de pronation

  • pour pied pronateur

  • à contrôle de prono supination.

 

La technologie de l'amorti, elle aussi, a évolué puisque les coussins d'air sont aujourd'hui remplacés par des gels à compression adaptative à la force de l'impact.

Il est encore impressionnant de constater que de nombreuses blessures sont encore provoquées par des chaussures mal adaptées.

Il est essentiel de bien choisir sa pointure de chaussure de running.Il faut éviter d'être trop serré dans sa chaussure et penser que le pied à tendance à gonfler à l'effort.

Dans le cas du Marathon des Sables,s'y ajoutent : la chaleur, le ''patinage du sable'', la répétition des efforts, le poids du sac à dos.

Il faut prévoir au moins une taille de plus que la pointure de ville.L'idéal, ajouter 1 cm à la longueur du pied mesuré à plat.

 

 

PREPARATION ET SOINS DES PIEDS AVANT LA COURSE

En tant que podologue Doctroter, j'ai pu constater que de nombreux coureurs n'ont pas réalisé' l'ampleur des lésions cutanées qu'une telle course peut provoquer.

 

Voici quelques mesures préventives et traitements à effectuer pendant les semaines précédant la course .

 

Les soins de pédicurie : 15 jours avant la course

 

Cors et durillons sont souvent la conséquence de pressions excessives, il est donc indispensable de les faire enlever pour éviter qu ils ne favorisent l'apparition d'ampoules sous-cutanées profondes.

Le soin consiste aussi à vérifier la coupe d'ongle, qui mal coupé ou trop long peut entraîner un ongle incarné, un soulèvement de l'ongle jusqu'à l'arrachage, ou une phlyctène sous unguéale ou une blessure sur les orteils voisins.

Ces blessures au fil des kilomètres deviennent insupportables

Aussi il m' aurait été souvent utile d'avoir des pinces pour corriger ou faire une coupe d'ongle sur les pieds des coureurs du Marathon des Sables.

 

D'autre part, il est parfois nécessaire de fraiser l'ongle, trop épaissi, soit par chocs répétés, soit par une mycose, entraînant ainsi un frottement dans la chaussure.

 

Le traitement de l'hyperhidrose : à faire absolument si nécessaire

 

Un pied moyen comporte prés de 250 000 glandes sudoripares qui sécrètent prés d'une demi-tasse de transpiration par jour.

D'ou l'importance dans un premier temps de la chaussette qui permet de capturer l'humidité et

d' amoindrir les mauvaises odeurs.

 

Les magasins de sport proposent tous types de chaussettes pour le marathonien.

Il est conseillé :

  • de porter des chaussettes synthétiques ou hydrophobes pour évaporer plus rapidement la transpiration, sans oublier les chaussettes de contention montantes ou les chaussettes-doigts

  • d'en prévoir plusieurs paires notamment pour le Marathon des Sables

  • de les faire sécher nouées sur son sac à dos.

  • de les enfiler sèches pour éviter l'apparition des ampoules, des bactéries et mycoses.

     

Dans le cas du Marathon des Sables, ne pas oublier les mini guêtres.

 

La transpiration excessive fragilise la peau et devient le facteur favorisant des lésions du pied du sportif, il est donc fondamental qu'elle soit parfaitement contrôlée.

On utilisera le plus souvent :

  • des sprays ou poudres anti-transpirants vendus en pharmacie qui dans la plupart des cas régulent parfaitement la transpiration.

  • du talc ou du bicarbonate de soude et des feuilles de sauge réduites en poudre

  • savon sur-gras( Uriage crème lavante, Avène pain surgras, Lipikar pain surgras ...)

 

Mais il existe une lotion tannique très efficace à faire préparer en pharmacie à base de :

  • alcool en raison de 115gr

  • formol en raison de 5 gr

  • camphre en raison de 8gr

 

Cette lotion est à appliquer 3 fois par semaine à l'aide d'une gaze ou coton entre les orteils et sous le pied.

Les formes les plus sévères de l'hyperhidrose pourront être traitées par ionophorèse (qui consiste à immerger les pieds dans un bac contenant 2 cm d'eau et de faire passer par 2 électrodes un courant de 10 à 20 mA pendant environ 10 mn) chez un podologue ou un dermatologue.

Le traitement est long et coûteux mais de loin le plus efficace.

 

L'hydratation 

 

Après plusieurs interviews des coureurs, les techniques les plus souvent utilisés sont :

 

Un mois avant l'épreuve, se badigeonner tous les jours à l'aide d'une compresse imprégnée de solution tannique, l'ensemble du pied (sauf sur d'éventuelles plaies). Le principe est de renforcer la résistance des tissus cutanés.

Les solutions permettant un tannage sont nombreuses :

  • la lotion citée pour l'hyperhydrose

  • le jus d' un demi citron sur chaque pied tous les matins (bien sécher)

  • la teinture de benjoin

  • l'acide picrique associé à du beurre de karité

  • la poudre de henné (utilisée ingénieusement par les coureurs marocains)

  • la solution Tano d'Akiléine

 

La dernière semaine (au bout de trois semaines de tannage), crémer les pieds tous les jours avec une crème anti-frottement de type Nok, de manière à assouplir l'épiderme et augmenter sa résistance.

Elle permet d'hydrater le pied et de déposer un film protecteur à effet seconde peau et prévient de façon efficace l'apparition de phlyctènes.

Chaque matin de la course, il est impératif d'enduire généreusement ses pieds avec la crème anti-frottement.

Ne pas hésiter à prendre un peu de temps aux poste de ravitaillements pour renouveler l'opération.

 

LES BLESSURES PENDANT LA COURSE

Sur la course,se trouve un staff médical,mais sur des longues distances comme Le Marathon des Sables,il est souvent nécessaire d'intervenir rapidement pendant la course pour permettre au concurrent de repartir au plus vite .

Certains coureurs ont l'esprit individualiste ,ils auront diagnostiqué leur trouble et veulent panser eux-mêmes leurs ampoules.

Pour bien faire ils doivent se munir de certains pansements et antiseptiques.

 

Pour une ampoules superficielles:

Appliquer un pansement protecteur type:COMPEED Ampoules plante du pied ou Ampoules extrêmes, EPITACT Protection Anti Ampoules .

Pendant la course,ne pas chercher à le décoller.

Jamais découper l 'ampoule, mais essayer de conserver la peau comme protection.

 

Pour une ampoule un peu plus enflammée et de petite surface :

Nettoyer avec une compresse stérile en sachet imbibée de Bétadine unidoses(plus pratique)ou bâtonnets d 'éosine,et appliquer un pansement protecteur, type hydrocolloides.

Un pansement hydrocolloide est un pansement constitué d'une matrice auto-adhésive dans laquelle des particules hydro-absorbantes sont intégrées. L’intérêt de ces pansements est de fournir un environnement humide favorisant la cicatrisation de la plaie.

En voici certains :

  • Urgosorb pansement Alginate

  • Tegaderm 3M

  • Duoderm Extra Mince

  • Reno Care Extra Mince

     

Pour une phlyctène ou ampoule pleine, volumineuse :

Percer l'ampoule avec une seringue stérile et aspirer le liquide en veillant à ne pas enlever la peau même si elle est cloquée.On ajoutera doucement de l'éosine ou bétadine et on laissera, dés que possible à l 'air libre .Avant de se rechausser on appliquera un pansement hydrocolloide, que l'on peut renforcer avec du Tensoplast.

CONCLUSIONS:

Au fil des kilomètres, les échauffements sur ces lésions peuvent décoller l'épiderme et provoquer des brûlures de marche qui conduisent à l'abandon

.

La grande majorité des blessures rencontrées sont des pathologies d'origine cutanées,les autres sont d’origine musculo-tendineuses(crampes,élongations musculaires,fractures de fatigues,lésions du genou et de la cheville....)

 

Mon dernier conseil à adresser aux coureurs est que la prévention reste le meilleur moyen de réussir à franchir la ligne d'arrivée.

 

 

Contact

Patricia ROYET

29 rue Davioud
75016 PARIS
0660104859

 

patricia.royet@orange.fr
 
Métro
Ranelagh et bus 22 / 52

Sur rendez-vous uniquement du lundi 8 heures au vendredi 19 heures.

Mercredi de 8 heures à 13 heures. 

 

Pour tout renseignement veuillez m'adresser un message à l'adresse mèl ci-dessus.

Horaires

Version imprimable Version imprimable | Plan du site
© patricia royet podologue